Accueil

Retour

Dernières parutions

Ouvrages antérieurs

Romans pour la jeunesse

Editions étrangères

Audiolivres

Anthologies

Photos

Vente de livres

Liens

Om mig

Über mich

Sobre mi

Presentation

Over mij

About me

Minä itse

Adresse électronique d'Inger Frimansson

INGER FRIMANSSON

Présentation

Née en 1944 à Stockholm, Inger Frimansson a grandi dans différentes localités de la Suède centrale. Elle habite aujourd'hui Södertälje au sud de Stockholm où elle vit avec son mari. Dans sa jeunesse, Inger Frimansson a remporté plusieurs concours littéraires (dont, en 1963, celui appelé le "petit prix Nobel"). Ce n'est pourtant qu'en 1984 qu'elle a fait sa véritable entrée sur la scène littéraire avec Dubbelsängen (Le lit double).

Inger Frimansson a ainsi songé très tôt à devenir écrivain mais c'est comme journaliste qu'elle a entamé sa carrière dans l'écriture. Passant volontiers d'un genre à l'autre, elle a publié aussi bien des romans, des poèmes et des nouvelles que des livres pour la jeunesse. Ses romans se situaient souvent à la lisière du thriller psychologique. En 1997 elle sauta le pas avec son thriller Fruktar jag intet ont (Je ne crains aucun mal).

La consécration est venue à Inger Frimansson en 1998 avec God natt min älskade (Bonne nuit mon amour), couronné par l'Académie suédoise du roman policier en tant que meilleur roman policier suédois de l'année. Motivation du jury: "Un thriller psychologique sur l'égarement et la vengeance qui s'empare du lecteur et ne le lâche plus de longtemps." À l'automne 2002 est paru De nakna kvinnornas ö (L'île des femmes nues), autre thriller psychologique sur une violente passion et un meurtre commis sous l'empire de la colère. En 2003, Mörkerspår (Traces obscures), a reçu un accueil enthousiaste de la part de la critique. Dernier en date, Skuggan i vattnet (L'ombre dans l'eau) est paru en 2005 et a été publié simultanément comme feuilleton de l'été, sur 57 numéros, par l'un des grands journaux nationaux du matin (Svenska Dagbladet). Quelques années plus tôt il en était allé de même de Katten som inte dog (Le chat qui ne mourut pas) dans l'autre grand journal du matin (Dagens Nyheter).

Inger Frimansson a été traduite en plusieurs langues. Ses romans pour les adultes ont été publiés en Norvège, en Lettonie, aux Pays-Bas, en Finlande, au Danemark, en Espagne, en Allemagne, aux États-Unis, en Bulgarie, en Pologne, en Chine, au Japon, en Taiwan, en Russie et en France.

 

 

Editions étrangères

Editions étrangères

 
Retour